Un ancien journaliste de la Télévision Rwandaise vient de déclarer sa candidature à la présidentielle 2017

Philippe Mayimana, ancien journaliste de la Télévision Rwandaise, candidat à la présidentielle 2017
Partager/Share/Sangiza

01/01/2017. Par Tharcisse Semana

L’année 2017 commence déjà avec des surprises, surtout en politique. Après quelques peu d’années de renoncement de son statut de réfugié, le journaliste Philippe Mpayimana se lance en politique. Par son blog, il annonce qu’il est candidat à la présidentielle de 2017 à titre indépendant. « À titre indépendant », dit-il. Et si c’était alors le début ou plutôt la continuité de la domestication du FPR des personnes susceptibles de disposer des informations sur ses massacres et crimes??

Philippe Mpayimana: qui est-il?

Philippe Mpayimana est journaliste et écrivain. Il débute sa carrière de journaliste à la Télévision Rwandaise (TVR) où il a travaillé de 1992 à 1994, avant d’être engagé à Radio AGATASHYA (Hirondelle) pour laquelle il a couvert des reportages dans des camps de réfugiés au Congo et en Tanzanie, durant deux ans, de 1994 à 1996.

Titulaire d’un baccalauréat de langues et littératures africaines de l’Université Nationale du Rwanda, il a été d’abord formé à la Radio-Télévision Belge Francophone (RTBF) en 1991 dans le cadre du lancement de la TVR dont il fut d’ailleurs, après, l’un de ses journalistes pionniers.

Il a publié divers ouvrages aux Éditions L’Harmattan dont notamment Réfugiés rwandais entre marteau et enclume (en 2004), La rue de la vie. Poèmes du Rwanda (en 2006), Rwanda, regard d’avenir (en 2015), Rwanda 2017: Indi ntambwe ya demokarasi n’iterambere (en 2016).

Marié et père de quatre enfants, ce passionné de l’écriture vit actuellement en France. Depuis qu’il a renoncé à son statut de réfugié, en 2011, il fait souvent le va-et-vient entre Paris et Kigali.

La première fois où il s’est rendu à Kigali c’était en 2012, après 18 ans d’exil. Un premier voyage nostalgique qui, probablement, l’ a emmené à se laisser séduire par les discours mielleux de l’autocrate Paul Kagame qu’il considère dès lors jusqu’à présent comme son mentor.

Car, dit-il, « je trouve un pays où les Gacaca (justice traditionnelle Ndlr) viennent de crever l’abcès de la cohabitation entre les rescapés du génocide et les autres. Une rencontre réconfortante qui va inspirer mon troisième livre : Rwanda regard d’avenir (L’Harmattan, 2015), dans lequel je tente de regarder mon pays à travers les discours de ses autorités, à l’instar de Paul Kagame, qui, théoriquement devient mon mentor».

Reste alors à savoir si cette position qui, selon lui, a déjà conduit la quasi-totalité de ses amis et connaissances réfugiés à se distancer de lui, rassure réellement maintenant l’indépendance de cet ancien journaliste de la TVR qui entre en politique par la simple déclaration de candidature à la présidentielle de 2017. Est-il vraiment indépendant vis-à-vis du FPR et son mentor Paul Kagame ou plutôt est déjà domestiqué? L’avenir nous le dira.

Philippe Mpayimana est titulaire d’un baccalauréat de langues et littératures africaines de l’Université Nationale du Rwanda, d’une Maîtrise en linguistique générale de l’Université de Yaoundé au Cameroun, ainsi que d’un Master de Journalisme de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris. Il dispose également d’un Master en Métiers de l’Enseignement et la Formation (enseignement du Français et d’Histoire11 et Géographie) de l’Université de Cergy Pontoise.

 

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency