”Le mensonge est le biberon des Rwandais”, Joseph Matata.

Joseph Matata, Coordinateur du Centre de Lutte contre l'injustice et l'impunité au Rwanda (CLIIR)
Partager/Share/Sangiza

22/11/2018, La Rédaction

Le Centre de Lutte contre l’Impunité et l’Injustice au Rwanda, CLIIR, en sigle, dirigée par Joseph Matata, célèbre pour sa deuxième année la journée rwandaise de lutte contre le mensonge. Instaurée le 21 novembre l’an dernier, cette journée oscille cette année autour du slogan ‘‘Refuser l’inacceptable’’.

Ce nouveau slogan est intimement et substantiellement  lié à celui de l’année passé qui disait que « Le mensonge donne des fleurs, jamais des fruits ». Car, d’après Joseph Matata, coordinateur du CLIIR, ‘‘Refuser l’inacceptable’’ c’est aussi une autre manière de démystifier, combattre, lutter et déconstruire la culture du mensonge imposée par le Front patriotique rwandais (FPR) au pouvoir.

Et si ”le mensonge est le biberon des Rwandais”, comme l’affirme le marathonien des droits de l’homme, Joseph Matata, que peut-on  alors faire pour s’en débarrasser? Interview exclusive. 

 

 

Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers