Rwanda: un droit inaliénable bafoué

Partager/Share/Sangiza

Mais, qui ignore que même un prisonnier a droit de rencontrer son avocat? Qui ne sait pas que le droit d’être assisté par un avocat est un droit inaliénable.

Comme on peut le lire dans « The Rwandan », selon le vice-président des FDU-Inkingi, Boniface Twagirimana, la Présidente de ce parti, Mme Victoire Ingabire Umuhoza en prison, a été privée de s’entretenir avec son avocat, ce vendredi. Or, Me Gatera Gashabana et sa cliente se préparent à l’audience du 04 mars prochain devant la Cour africaine de justice et des droits de l’homme, suite à la plainte déposée par Mme Ingabire contre L’État rwandais.

Arrivé à la prison de Kigali, Me Gashabana a été contraint de faire demi-tour sans la rencontrer parce qu’il a décliné les sollicitations des agents du centre pénitencier qui voulaient consulter ses documents.

En plus, toujours selon Mr Boniface Twagirimana, Mme Ingabire a été privée du droit de visite ces derniers jours.

Arrêtée en octobre 2010, quelques mois après son retour au pays, Madame Ingabire a été condamnée en décembre 2013 à 15 ans de prison pour, notamment, « conspiration contre les autorités» et « minimisation du génocide ».

Pour en savoir davantage, si vous comprenez le kinyarwanda, ci-dessous le lien.

http://www.therwandan.com/ki/victoire-ingabire-yangiwe-kubonana-numwunganizi-we-mu-mategeko-me-gatera-gashabana

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency